GALOP POUR LA VIE
Bonjour,
Bienvenue sur le forum de l'association de sauvetage d'équidés de l'association GALOP POUR LA VIE.
Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
GALOP POUR LA VIE

Association de sauvetage loi 1901 pour équidés, reconnue d'intérêt général
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour l'amour d'un cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BoléroTénor77
Membre actif 2017
Membre actif 2017
avatar


MessageSujet: Pour l'amour d'un cheval   Sam 15 Oct 2016 - 23:34

Ce texte est très long mais je voulais raconter mon histoire et celle des chevaux qui partagent ma vie simplement pour que certains sachent que quand on le veut vraiment tout est possible.
Jamais je n’aurais imaginé un jour posséder un cheval. Et encore moins d’en avoir 3 dans la famille.

Pourtant je suis sûr qu’il n’y a pas de hasard et que lorsque que j’ai franchi les grilles d’une ferme pédagogique nos destins se sont celés.

Devenant bénévole auprès des équidés j’étais bien loin de penser à quel point ma vie allait basculer. En faisant la connaissance de Oui Oui le poney cabochard et désobéissant, de Prince le vieux poney blanc de plus 30 ans le plus adorable des poneys que j’ai pu connaitre qui ne « servant » plus à ses propriétaires faisait sa vie tranquillement à la ferme abandonné par ces derniers, de Ténor le vétéran de 28 ans appartenant à un vétérinaire, de Super Finition jument réformée des courses et son fils Colorado un entier de 2 ans ingérable et limite dangereux avec un propriétaire aux abonnés absents et Tesie et Emie les deux ânesses . Les mois passant la vie de la ferme suivait son cours au rythme des  soins aux animaux.
Mais voilà changement de Maire, grosse restriction des subventions et fermeture de la ferme. Que faire de tous ces animaux et surtout des équidés.

Si les chèvres, moutons, poules et lapins trouvèrent facilement des adoptants avec l’aide des associations ce fut beaucoup moins simple pour les chevaux. Les deux ânesses trouvèrent refuge dans une ferme dans les Pyrénées. Mais pour les autres pas évident.






Oui Oui faisant de l’emphysème était menacé de finir à tourner dans un manège ce qu’il n’aurait pas pu supporter et aurait terminé à coup sur chez le marchand de chevaux avec l’avenir plus que sombre que tout le monde connait. Mais voilà je m’étais attachée à ce clown électron libre avec qui je passais des moments de jeux et de rigolades à n’en plus finir. Donc sans même laisser le choix à mon mari de donner son avis je décidais d’adopter le poney. Et ce fut l’arrivée de Oui Oui au sein de notre famille non sans grincements de dents mais bon devant mon obstination mon époux céda. 





Mais la ferme eut un sursis (de courte durée) et du coup mon poney se retrouva à partager son abri avec Ténor le vétéran et  le pépère (une crème de grand cheval) ne jura plus que par son compagnon modèle réduit. Et au bout de quelques mois lors de l’arrêt définitif de la ferme son propriétaire le vétérinaire un type épatant véritable ami des chevaux me demanda si j’acceptais d’emmener Ténor avec son copain Oui Oui dans sa nouvelle pension ce fut chose faite et les deux compères déménagèrent début juillet 2015 pour leur nouvelle maison.

 

Les poneys qui restaient à la ferme partirent chez la directrice. Mais le problème de la jument et de son poulain se posait encore. Après maintes recherches nous avons réussi à retrouver leur propriétaire qui les déménagea vers un haras tout proche bien sûr mon fils et moi qui nous en occupions à la ferme les avons suivi. Et douche froide à l’arrivée au haras le poulain parti pour l’entrainement avec une future carrière de cheval de course et le directeur nous annonça que le propriétaire souhaiter se « débarrasser » de la jument. Une jument réformée des courses, non débourrée pour la monte de loisir et qui plus est pur sang de race et galèrienne à souhait là encore l’avenir était tout tracé vers le maquignon. On appela son propriétaire qui ma fois nous a surpris en nous indiquant que si c’était nous qui la gardions il nous la donner. Après deux mois de tentatives de placement par association en vain, mon fils très attaché à elle décida de l’adopter. Donc 2ème cheval dans la famille et ceci en 7 mois. Mais celui-ci était à la charge de notre fils qui se retrouve avec une grande sauterelle au difficile et traumatisant passé, ingérable, indisciplinée, rusée, enjôleuse mais tellement attachante et qui a de fortes chances de se retrouver retraitée à 10 ans.





Bref pendant ce temps la vie des deux retraités de la prairie s’écoulait paisiblement Oui Oui et Ténor partageaient leur pâture avec un vieux cheval Valle dont la propriétaire se contentait de régler la pension mais qui ne s’en occupait plus du tout, pas de foin, de complément et encore moins de vermifuge, de vaccin ou de maréchal. Ce pauvre vieux père de 28 ans était squelettique à faire peur. Nous avons décidé avec le propriétaire de Ténor de prendre en charge les frais du pauvre Valle qui devint Vallou pour les intimes. Et voilà un demi cheval de plus dans la famille puisqu’il n’était pas à nous. Donc en 7 mois nous étions passés de 0 équidés à 3 équidés et demi à s’occuper. Surtout que le poulain de notre jument de nouveau abandonné par son propriétaire encore porté disparu et toujours porté disparu d’ailleurs nous a été confié par le haras qui finalement l’a retiré de l’entrainement et mis au pré afin que nous nous en occupions. Et nous voilà arrivés en novembre avec 4 équidés et demi à gérer un peu marathon quand même l’histoire vu que ce beau monde n’est pas au même endroit mais que du bonheur.







Malheureusement la vie nous réservant parfois de tristes moments notre vieux Ténor s’est éteint le lundi de Pâques 2016 seulement quelques mois après son arrivée à la prairie. Ce moment terrible a été dramatique pour nous tellement ce grand cheval dégingandé, maladroit mais tellement affectueux avait pris une place immense dans nos cœurs. Le jour de son départ restera à jamais gravé dans nos mémoires, je l’ai accompagné jusqu’au bout en tenant sa tête dans mes bras, en le serrant contre mon cœur et en lui parlant pour le rassurer, je voulais qu’il fasse son dernier voyage serein et je crois que cela a été le cas. Même si ce n’était pas mon cheval je l’aimais mon vieux pépère et il me manque terriblement parfois d’ailleurs j’ai l’impression de sentir son souffle derrière mois ou d’entendre son pas maladroit dans l’abri. C’est un moment terrible que tous ceux qui aiment leurs chevaux comprendront.




Mais la vie devait continuer pour les vivants et c’est ce qui s’est passé surtout que Oui Oui ayant mal supporté le départ de son vieux copain est rentré dans une crise de fourbure violente qui a duré près de 3 mois. Pierre le vétérinaire et propriétaire de Ténor devenu notre ami ne m’a avoué récemment que mon poney était passé à deux doigt de l’euthanasie mais maintenant tout semble rentrer dans l’ordre il a un traitement journalier, une surveillance de son alimentation, de son poids et des fers orthopédiques qui permettent d’espérer que cela ne se reproduira pas !! On croise les doigts !!!
Et bien sûr tout cela à un sacré coût financier car même si Pierre nous fait cadeau d’une très grosse partie des soins cela n’a rien d’évident. Mais malgré cela par amour pour eux on continue à faire du mieux possible. Au mois de mai un nouveau compagnon a rejoint Oui Oui et Valle, il s’appelle Mango c’est pur sang magnifique qui est mal voyant et qui du coup a pris sa retraite à 18 ans. Il appartient à une jeune fille géniale qui elle s’occupe à merveille de son compagnon. Ce grand bonhomme très stressé et paniqué à son arrivée à trouvé sa vitesse de croisière auprès de nos deux retraités et est devenu calme et doux comme un agneau. Oui Oui et lui se sont trouvés et je suis à peu près certaine que l’arrivée de Mango a contribué à sa guérison car nous avons trouvé plusieurs fois le grand bonhomme près de lui quand il était couché dans le pré et il lui tournait autour en hennissant tant que le poney ne s’était pas remis debout comme pour le motiver et ensuite il le raccompagnait à l’abri en marchant doucement près de lui. C’était vraiment émouvant de voir le comportement de ce grand cheval maladroit et limite dangereux à cause de son handicap devenir doux comme un agneau avec son petit copain malade. On ne vit ce genre d’émotion qu’en vivant près des animaux car eux ils nous donnent des leçons d’humanité.



Le mois de juin est arrivé et avec lui son lot de catastrophes sur la Seine et Marne. Nos 3 compères se sont retrouvés dans 80 cm d’eau au moins plus de prairie plus d’abri. Nous avons dû les évacuer d’urgence car l’eau continuait de monter. Valle toujours ignoré de sa propriétaire a bien sûr fait parti du voyage car autorisation ou pas je m’en fichais royalement il fallait que le cheval sorte de là. Nos rescapés installés dans une prairie de fortune il a fallut pendant plusieurs jours traverser 80 cm d’eau à pied avec la nourriture et le matériel sur le dos pour aller s’occuper d’eux mais pas grave même après la journée de boulot on mettait les cuissardes et c’était parti pour la grande aventure. Quand tout est rentré dans l’ordre 1 mois et demi après c’est le temps qu’il a fallu pour remettre en état la prairie et l’abri nous étions exténuer mais heureux nos compagnons n’avaient pas souffert de la situation et la visite de contrôle du vétérinaire l’a confirmé tout le monde était en pleine forme par contre leurs propriétaires c’était un peu plus compliqué mais bon quand on aime on ne compte pas ses heures.



Comme avoir des chevaux c’est une aventure de chaque jours, fin juillet nouveau problème la propriétaire de Valle ne veut plus du cheval qui ne lui sert à rien, qui lui coûte cher !?!? (enfin juste la pension pour le reste c’est nous qui payons mais passons) et son charmant époux s’est pointé un dimanche après midi nous disant « vous le voulez pas le canasson ? je le vends pour pièces 100 euros !!! ». Alors là panique dans la famille qu’est-ce qu’il va se passer pour Vallou ? Nous étions catastrophés car bien sûr nous nous occupions de lui depuis 1 an et nous y étions attachés c’est un vieux cheval adorable qui déborde d’amour. Et le problème est qu’on ne roule pas sur l’or loin de là et qu’assumer un équidé de plus ce n’était pas possible financièrement car prendre en charge un vieux cheval de 29 ans c’est périlleux, cela nous faisait une pension de plus à payer et les éventuels frais vétérinaires bref  la super galère. Nous avons donc contacté plusieurs associations pour tenter de trouver une solution comme le prendre en FA en proposant de régler ses frais mais en essayant d’obtenir une prise en charge de la pension. Où alors le placer chez quelqu’un mais vu son âge c’était quasi mission impossible et en plus bien sûr cela arrivait au moment des vacances d’été donc plein d’appels et de mails restés sans réponse. Bref l’horizon de Valle était quand même des plus sombres. Nous en discutions tous les jours un coup on voulait se lancer pour ne pas qu’il parte loin de nous et le lendemain l’angoisse de ne pas y arriver reprenait le dessus on ne savait plus trop quoi faire. Et l’ultimatum de début septembre arrivait le marchand de chevaux ou une annonce sur le bon coin pour le céder au plus offrant « contre bon soin » ce qui revenait au même à mes yeux. Donc pas d’autre solution il fallait qu’on adopte Valle. Nous avons voté pour la réduction des dépenses de la famille et j’ai pu trouver un petit boulot sur mon jour de congé qui me permet de payer la pension de Valle. L’affaire fut conclue Valle est devenu le 3ème cheval de la famille. Certains diront que c’est de la folie d’avoir adopté un cheval de 29 ans mais en même temps que faire d’autre le laisser partir dans le mauvais camion le pauvre bonhomme ? c’était tout simplement hors de question. Nous ne savons pas de quoi l’avenir sera fait peut-être avons-nous pris la mauvaise décision on verra mais pour le moment Vallou continue sa vie tranquillement auprès de se deux compagnons dans sa prairie, son abri, son univers avec des propriétaires qui l’aiment et qui prennent soin de lui du mieux possible et de le voir accourir en trottinant ou galopant gaiement auprès de ses copains c’est tout ce qui compte à nos yeux pour le reste on se débrouillera.



Revenir en haut Aller en bas
Gisle
Hébergeur Protégé
Hébergeur Protégé
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Dim 16 Oct 2016 - 8:51

L'Amour est le plus beau des paysages , il suffit de regarder dans leurs yeux

Même dans les moments difficiles tu ne pourras pas regretter , tu auras tellement reçu
Revenir en haut Aller en bas
micha93
Membre actif 2017
Membre actif 2017



MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Dim 16 Oct 2016 - 9:45

anniv
Revenir en haut Aller en bas
tina
staff
staff
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Dim 16 Oct 2016 - 10:35

Quel bonheur de vous lire, merci d'avoir partagé votre belle histoire de vie ... J'en ai les larmes aux yeux. Bravo pour tout ça. Ils en ont eu de la chance de croiser votre route, les loulous   I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
alexiane
Bureau directeur GPLV
Bureau directeur GPLV
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Dim 16 Oct 2016 - 12:58

merci de nous avoir permis de partager avec vous cette belle histoire Very Happy

merci pour ce que vous faites pour ces chevaux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Freedling
Délégué National
Délégué National
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Dim 16 Oct 2016 - 16:05

Quelle jolie histoire, Isabelle ! Merci de nous la faire partager.
Les histoires de chevaux sont toujours formidables, si tant est qu'on daigne leur accorder de l'intérêt.
Comme dit plus haut, on n'est jamais déçu, il y a tellement de jolis moments à partager, en toute simplicité,  au milieu de la pâture.
Bon courage pour ce nouveau travail, qui fait suite à la plus belle des motivations : le coeur !

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Elzeltan
Délégué Régional
Délégué Régional
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Dim 16 Oct 2016 - 16:43

anniv  Enorme merci pour eux !!!  Si tous les équidés pouvaient avoir une histoire qui finit bien, comme les vôtres....bisou
Revenir en haut Aller en bas
starlam
Membre actif 2017
Membre actif 2017
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Lun 17 Oct 2016 - 13:08

merci pour ce moment de réconfort à vous lire et pour ce que vous faites pour les vieux dont pas grand monde ne veut s'occuper, 
et  dont les "propriétaires" cherchent à  se débarasser ou les abandonnent carrément.

anniv
Revenir en haut Aller en bas
BoléroTénor77
Membre actif 2017
Membre actif 2017
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Lun 17 Oct 2016 - 21:59

Merci à tous pour votre soutient c'est très gentil !!!!!
flower
Revenir en haut Aller en bas
dona carlota
adoptant
adoptant
avatar


MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un cheval   Ven 21 Oct 2016 - 15:39

Votre histoire me fait pensé "un petit peu à celle que je vie avec ma jument (mais moi je n'en est que 2), car cette jument aurait du partir chez le marchand, contrairement au vôtre elle n'est pas vieille ni handicapé, mais a une mauvaise chance énorme (accident de van, blessure grave à une jambe, réformé des courses pour un claquage, depuis que je l'ai (cela fait 5ans) on a eu le droit : accident avec des voiture, abcès au sabot a répétition (environs 20 en 2 mois), maladie de lyme, ... et j'en passe) et en plus elle tique à l'appui même au pré, donc rien pour elle sauf son cœur qui est énorme.

Donc merci de raconté votre histoire, on se dit que la bonté humaine existe encore.

anniv
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'amour d'un cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour l'amour d'un cheval
» SolySombra - Pour le bien-être du Cheval
» qu'est ce que vous faites pour vous amuser avec votre cheval ?
» La fille de Mike Jagger pose nue pour l'amour des poissons
» "Pour l'amour d"Isis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GALOP POUR LA VIE :: GALOP POUR LA VIE :: Le petit coin bavardage-
Sauter vers: